Le Site des passionnés de Motos


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CR Suzuki 600 GSR par Diamond_Walbrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent
Moderos
avatar

Nombre de messages : 392
Age : 51
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: CR Suzuki 600 GSR par Diamond_Walbrow   Lun 25 Fév - 22:17

Les vacances ça a quand même du bon, surtout quand il fait beau. Moins d'une semaine après la pétillante Street Triple, c'est au tour de la Suzuki 600 GSR de passer entre mes mains pour un essais complet.

Face à une concurrence de plus en plus radicale et aiguisée, la suzuki GSF 600 bandit ne faisait plus vraiment le poids : Hornet, fazer, Z750, et ce malgré les mises à jour du constructeur avec l'apparition d'un refroidissement liquide ou encore une cylindrée montée à 650 cm3.
C'est donc en bon dernier que Suzuki se résigna à nous sortir le 600 GSR pour partir à la conquète du marche dés roadster sportifs, fin 2005.

Arrivé en bon dernier sur le marché, le 600 GSR est il une bonne ou une mauvaise affaire face à une concurrence mieux rodée sur ce segment ?

Présentation

Comme toujours, après quelques minutes de roulage je m'arrête faire quelques clichés pour mieux vous présenter cette moto.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir si besoin)







La Suzuki 600 GSR possède une identité qui lui est propre : large réservoir qui intègre les clignotants, coloris à 2 tons, sorties d'échappement sous la selle reprenant la rondeur des feux, bras oscillant maous costaud ...

Son look fait un peu futuriste et l'on peut retrouver certains traits du concept B-King de l'époque, devenue véritable moto cette année.

Le style étant une affaire de goût, je vous laisse le soin de l'apprécier ou non sachant que les avis sont très controversés de ce coté là sur cette machine. Personnellement à part un phare un peu trop conventionnel par rapport a l'état d'esprit général de la machine, je la trouve assez plaisante à l'oeil.

Installation et vie à bord

La selle est relativement molle et pourvue d'un revêtement antidérapant assez efficace de prime abord. Le guidon tombe bien sous la main conférant une position très naturelle, légèrement inclinée sur l'avant. Les cales pieds sont idéalement placés ni trop bas, ni trop haut, ni en arrière et de ce fait la position est vraiment bonne. On peut réellement trouver une multitude de positions pour les divers usages de la machines et c'est un bon point qui mérite d'être souligner.

Là où les choses se gâtent un peu c'est au niveau du réservoir. En effet, il est très large et trop peu échancré. De ce fait on a les genoux très écarté es les cuisses qui ne serrent pratiquement pas le réservoir. C'est un peu gênant voir dérangeant surtout que pour le reste de la position, l'ergonomie était quasi parfaite. La petite touche en plus se situe dans les rétros qui offrent une très bonne visibilité, on ne voit pas trop ses coudes par rapport aux autres roadsters.

Le tableau de bord est vraiment très complet (Voir photo en annexe) car tout y est : Compte tour en position centrale, totaliseur kilométrique, trips partiels, jauge d'essence, Rapport engagé... Les informations tombent assez vite d'un seul coup d'oeil. Je regrette seulement l'aspect un peu plastic et vieillot de l'ensemble.

L'espace sous la selle existe et permet de ranger quelques affaires (voir photos en annexe), ce qui confère cette GSR une polyvalence rare, surtout dans cette catégorie !

Bon après 10 bonnes minutes a détailler la bête sous toutes ses coutures et voir son ressenti a l'arrêt, il est temps de rouler !

Contact, et c'est parti !

Sécurité Suzuki oblige, il faut embrayer avant de démarrer. Une pression sur le démarreur suffit à lancer le moteur et là c'est la première surprise : le bruit est quasiment inexistant au ralenti, digne d'une tondeuse a gazon électrique. A l'instar de motos comme la Street Triple ou la Z qui ont vraiment un beau bruit d'origine, la GSR ne s'entend pas.

Comme toujours chez Suzuki, les commandes sont très douces : embrayage et sélecteur se manient avec une douceur rare au point que l'on se demanderait presque si la vitesse est bien passée.

La moto part donc assez facilement. La première chose que je remarque est la présence d'accoups à la coupure et à la remise des gaz. Après en avoir discuté avec le vendeur, il semblerait que le problème vienne de la chaîne qui aurait gagné a être un peu plus tendue, même s'il n'a pas démenti l'existence d'accoups sur les bas régime.

L'ensemble se laisse toutefois conduire avec une certaine douceur et la moto est assez instinctive. Son poids, assez léger (180 kg a sec pour un 4 cylindres) y est sûrement pour beaucoup. Rajoutez à cela un excellent rayon de braquage et vous pourrez vous faufiler partout avec la plus grande aisance.

Son moteur semble toutefois relativement creux sur les bas régimes, il aura au moins le mérite de vous faire rouler tout doux en ville et son bruit est toujours inexistant en dessous de 5000 tours.

Très à l'aise dans ces conditions, je suis curieux de voir si cette machine mérite l'appellation roadster sportif car il faut bien l'avouer, l'ensemble étant tellement confortable et creux en bas qu'on a l'impression d'être sur une routière décarénée, le couple en moins.

Un Coeur de sportive

Pour le moteur de cette GSR, Suzuki a opté pour celui de la sportive de la marque la GSX-R. Et celà se ressent tout de suite : le moteur est ultra creux en bas. Oubliez les belles relances, là il faut tomber les rapports, la faire monter dans les tours pour en obtenir quelque chose.

Totalement inexpressif jusqu'à 8000 tours, le moteur se met véritablement en marche à partir de cette limite pour vous tracter vraiment très fort jusqu'à 10 000 tours où alors il se met a vous catapulter avec une vigueur rare jusqu'au rupteur situé aux environs de 14 000 tours. Amoureux des montées en régimes qui n'en finissent plus vous allez être comblés.

Passé 8000 tours, la moto s'exprime donc pleinement et le moteur s'emballe à la moindre sollicitation de la poignée de gaz, et c'est comme ci les accoups très présents à bas régimes avaient disparus.
Le moteur qui ne s'entendaient pas dans les bas régimes, et qui ne donnait pas envie de s'entendre vu son bruit, devient vraiment une bête enragée passée la limite fatidique. Là ça crie, ça hurle jusqu'au rupteur, on se croirait vraiment sur une sportive et on a envie que ça ne s'arrête plus.

Bien guidée par un train de bt014 lors de mon essais, j'ai pu évaluer une très bonne partie cycle. A l'inverse de sa concurrente la Z750, la GSR opte pour un vrai gros bras oscillant mais une fourche conventionnelle. La partie cycle travaille vraiment très bien : a la fois ferme tout en étant confortable, sans désagrément quand la route se dégrade.
La moto est très agile et les changements d'angle rapide sont un vrai régal pour le pilote. Toutefois, la fourche est relativement molle, il faudra penser à la durcir un peu, elle a vraiment tendance à trop plonger sur les freinages appuyés, ou trop délester l'avant sur les grosses reprises dans les tours.

Concernant le freinage, rien d'extraordinaire une fois de plus : le mordant est bien présent, mais le feeling pèche considérablement comme chez ses concurrentes. Il faut tirer fort sur le levier jusqu'à la mi course pour vraiment sentir quelque chose et il se dose avec la main complète, car avec 2 doigts, on vient buter sur les autres très rapidement sans que la moto ait beaucoup ralenti ... Décidément depuis le Fazer et son freinage monobloc 4 piston par disques, j'ai du mal à trouver ma satisfaction de ce coté là.
Rassurez vous tout de même, il y a largement de quoi faire un beau soleil sur un freinage (très) appuyé.

Enfin, la position assez gênante que j'évoquais au niveau des genoux et des cuisses à l'arrêt se ait cruellement ressentir à l'attaque. La mobilité est assez réduite sur la machine et il ne faut pas hésiter à anticiper son déhanchement pour bien le placer, contrairement à certaines de ses concurrentes, notamment la Street triple, qui offre une mobilité sans faille.

L'heure du bilan

La Suzuki 600 GSR est ce que j'appellerait l'archétype du Roadster 600 : Une véritable polyvalence avec une excellente vie a bord (confort et rangement sous la selle) et un moteur a double facette : très creux dans les bas régimes pour vous faire évoluer tranquillement sans se brusquer, et complètement rageur, limite violent dans les hauts régimes pour les arsouilles du dimanche !

Bien aidé par une partie cycle assez polyvalente, encaissant aussi bien une conduite sportive qu'une conduite plus coulée, la GSR saura vous emmener en toute sérénité où vous le voudrez.

Seul son look très controversé et sa finition un peu trop plastique par endroit pourront faire de l'ombre au tableau et ne pas lui octroyer le succès qu'elle mérite

Affichée à 6999 €, la GSR bénéficie souvent de promotion et constitue une véritable affaire sur ce segment des roadster de moyenne cylindrée offrant une bonne alternative à la populaire FZ6 aux performances relativement proches.

Les plus

+ Son confort
+ Sa polyvalence
+ Sa partie cycle et son comportement
+ Son moteur de sportive (rageur a souhait dans les tours)

Les moins

- Son look (on aime ou on déteste, pas de compromis)
- Sa finition un peu "plastique"
- Son moteur de sportive (Ultra creux en bas)

Annexe

Vous trouverez ci joint une photo de l'espace disponible sous la selle ainsi que du compteur.

(N'arrivant pas à faire de belles photos du compteur en plein jour, j'en emprunte une au site moto-station.





Prochainement ...

Après avoir pas mal discuté avec le vendeur suzuki, il m'a confié qu'il allait recevoir à l'essais mi mars le nouveau GSX-R 600 et il n'avait pas l'air contre que je l'essais, ce qui n'est pas pour me déplaire ! Affaire à suivre donc ..

Sinon dans un avenir plus proche, je continue mon test des roadster mid-size et la prochaine moto officiellement sur ma liste est la Honda Hornet 2007.

Merci, une fois n'est pas coutume, à vous pour l'intérêt que vous portez à mes CR.

Bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moto.forum-2007.com/index.htm
 
CR Suzuki 600 GSR par Diamond_Walbrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUZUKI SV 1000 N de Fredo
» Adhésifs (stickers) Suzuki Sport
» Le site Suzuki...
» CR Essai Suzuki Gladius 650 / Kawa Z 750 et Z 1000 vs mon FZ6 Fazer S2
» SUZUKI 600 GSXR K9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Site des passionnés de Motos :: La moto en générale :: Et si vous changez de moto ?-
Sauter vers: