Le Site des passionnés de Motos


 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CR Yamaha FZ6 S2 par Diamond_Walbrow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent
Moderos
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 51
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: CR Yamaha FZ6 S2 par Diamond_Walbrow   Dim 11 Mai - 7:54

Salut les amis !

Ce nouveau statu de full testeur motoconnect m'a donné des ailes ! Et oui, je cherchais désespérément une FZ6 S2 à essayer, et après avoir écumé bon nombre de concession yam autour de chez moi, j'ai finalement réussi à en trouver une dans une concession que j'avais délaissée, en plein centre de Rouen. Aussitôt repérée, aussitôt essayée !

Apparue en 2004 en remplacement du FZS 600 Fazer, le FZ6 est la déclinaison naked de la célèbre fazer qui se voit également restylée cette même année. Elle se placera de suite en best seller de la catégorie grâce à une plastique aguicheuse, une finition léchée comme souvent chez yam et un moteur directement dérivée de la sulfureuse R6.
Chemin faisant et à défaut de nous présenter une véritable nouvelle machine, Yamaha a décidé de faire évoluer en 2007 son roadster vedette pour le perfectionner : nouveau freinage monobloc, bras oscillant alu, nouveau compteur, et quelques retouches esthétiques. On est loin de la révolution mais cette nouvelle mouture aura le droit à la mention "S2".

Néanmoins, cette FZ6 S2 n'est pas une refonte de la FZ6 et de ce fait elle reste la machine la plus vieille de la catégorie face à une concurrence intégralement renouvelée en 2007.
"Il vaut mieux tenir que courir" semble donc avoir été le maître mot de la politique chez Yamaha, préférant surfer sur le succès de son roadster plutôt que de le refaire, mais cela sera t il suffisant ?

Une apparence soignée

On ne la présente plus (surtout ici !) mais voici quelques clichés de mon véhicule d'essai, pas très propre au passage !

(Cliquez sur les photos pour les agrandir si besoin)







Malgré les années, la FZ6 n'en demeure pas moins une moto plaisante et agréable à l'oeil. Certes certains détails ne trompent pas quant à l'époque de la machine : cette grosse coque arrière avec les pots sous la selle à une époque ou la concurrence nous assaille de pots courts façon moto GP et d'arrières tronqués.
Toutefois l'ensemble s'intègre bien et la moto a des proportions assez harmonieuses, joliment soulignées par cette livrée blanche.

La finition est une fois de plus exemplaire, à l'image de la marque : Cadre en alu moulé sans soudures apparentes, bras oscillant hexagonal en alu, étriers de freins monobloc, rétros chromés façon café racer, té de fourche en alu, peinture de qualité et selle au double revêtement pour assurer un confort optimal.

La machine revient d'essais, elle est donc chaude et prête, je l'enfourche et je pars de suite sans me soucier de la mise en condition habituelle !

Installation et vie à bord

Avant de partir bille en tête, je prend quand même le temps de m'installer à son guidon pour évaluer son ergonomie et me familiariser avec la moto.

Première surprise la selle est super basse ! La hauteur de selle est pourtant annoncée par Yamaha à 795 mm, soit seulement 20 mm de moins qu'un Z par exemple, et pourtant la différence est assez flagrante, "on a le cul bas" si je peux me permettre l'expression.

Le corollaire qui en découle est simple, le guidon me paraît de suite très haut et la position n'est plus vraiment celle d'un roadster mais plutôt d'un gros trail où l'on est un peu tassé avec le dos voûté sur la machine. La position est donc très très droite et j'ai beau me reculer sur la selle comme je conduit habituellement ca ne change rien, je n'arrive pas à trouver de position me permettant d'être un peu en appuie sur le guidon. Une position qui est donc tout sauf fatigante mais qui risque d'être un peu gênante en attaque.

Par contre les cales pieds sont bien placés, ils tombent naturellement sous vos pieds ne pliant pas trop vos jambes qui pourront ainsi venir enserrer comme il se doit le réservoir. Ce dernier est assez large, mais il se laisse prendre facilement entre les jambes et il est suffisamment échancré pour accueillir plusieurs types de gabarits.

La selle qui donnait à votre fessier la sensation d'être sur une planche de bois sur les premières FZ6, a été très largement corrigée sur cette version S2 : l'assise est bonne, confortable et le traitement à 2 revêtement pour garantir l'antidérapage du pilote en cas de gros freinage semble bien fonctionner. Sous la selle il existe un petit espace de rangement. C'est peu mais mieux que certaines concurrentes, vous pourrez ranger quelques affaires.

La visibilité des rétros est correcte, sans fioritures, elle a au moins le mérite de ne pas vous faire rentrer les coudes à chaque fois pour les petits contrôles par exemples, même si pour un contrôle appuyé, il faudra les retirer pour voir correctement tout ce qui se passe derrière.

Le compteur, de très grande inspiration du FZ1 vous donne toutes les informations nécessaires : jauge d'essence, trip partiel, température de liquide de refroidissement. Le compte tour numérique des premières version laisse place à un modèle "classique" à aiguille bien plus lisible. La vitesse reste quand à elle numérique. (Voir photo en annexe)

Une position déroutante mais confortable, j'ai hâte de voir ce que ca donne sur la route

Une Yamaha, pas de doutes possibles

Me voilà parti pour 30 bonnes minutes d'essai, parcours habituel, même si je dois cette fois traverser une bonne partie du centre ville pour regagner les nationales, l'occasion pour moi de prendre la mesure de la machine.

Clef dans le contact, le compteur s'illumine et s'initialise, une pression sur le démarreur et la machine démarre tout de suite. Le son qu'elle distille est très feutré. On entend bien plus le moteur que le son de l'échappement. Dommage.

La première réaction pour les connaisseurs de Yamaha, c'est qu'ils sauront tout de suite qu'ils sont bel et bien sur une yamaha. En effet les commandes sont assez dures à actionner, que ce soit la poignée de gaz, l'embrayage ou le sélecteur, il ne faut pas hésiter à jouer de sa virilité pour la conduire. Je retrouve donc des sensations familières après 2 ans passés sur un FZS Fazer.

J'empoigne fermement l'embrayage et appuye sur le sélecteur pour passer la première qui claque, comme toujours chez yam, dans un bruit vous laissant perplexe quand à la fiabilité de cette dernière et en vous faisant bouger. On est très loin de ce que Suzuki peut faire de ce coté là.

Néanmoins la machine part facilement sur un filet de gaz, sans vous brusquer. La position déroutante du départ s'avère en fait très confortable et impeccable pour la ville, ne vous stressant pas le moins du monde et vous permettant d'adopter une conduite coulée.

Le moteur est très souple, il reprend sans accoups bas dans les tours et vous permet de cruiser comme sur une cylindrée supérieure. Seulement il ne faudra pas oublier que vous êtes sur une 600 et que le moteur a beau être souple, il n'envoie la sauce que dans les tours. Vous pourrez donc naviguer aisément dans les eaux troubles de la jungle urbaines mais pour un franc dépassement il ne faudra pas oublier de tomber des rapports.

La grosse surprise vient du freinage. Bon sang qu'est ce que ca freine pour une 600. En effet, à l'instar de la concurrence qui se contente souvent de seulement 2 pistons par étriers, suffisant pour stopper les machines mais peu performant en usage intensif, Yamaha à choisi la carte du bon vieux gros freinage monobloc 4 pistons par étriers, mis en place sur les premiers R1 et qui avaient fait la réputation des premier Fazer, pourtant délaissé sur les première FZ6. Autant dire que c'est efficace, j'ai faillit me faire surprendre sur le premier freinage, mais ca fait plaisir !

Il est alors grand temps pour moi d'aller sur mes terrains de jeu pour voir ce que donne la FZ6 S2 quand on la brutalise un peu !

Mais où sont les Watts ????

En voilà une drôle de surprise ... Je commence a accélérer le rythme en faisant monter la machine dans les tours et ..... rien. Pourtant le compteur indique des vitesses assez élevées mais les sensations sont totalement absentes. Le moteur prend ses tours tranquillement nous laissant espérer un bon coup de pied au derrière aux environs de 10 000 tours et jusqu'à la zone rouge située à 14 000. Pourtant celà n'arrivera jamais. On sent bien que le moteur respire mieux et qu'il est plus disponible mais il ne vous catapulte pas et distille très peu de sensations. Pourtant les performances ont l'air d'être au rendez vous quand je regarde le compteur, cependant ce manque de sensations est vite lassant. A ce titre, on parle souvent de la linéarité légendaire des machines Honda, mais je crois bien que cette FZ6 n'a pas grand chose à dire de ce coté là et c'est franchement regrettable. En comparaison le FZS était bien plus démonstratif.

Je passe outre cet a priori pour m'orienter vers mes virages préférés ou de toute façon je vais rester dans les tours. Pas franchement aidé par un train de bt20 qui donnaient à la moto un sensation de lourdeur, j'ai quand même pu constater que la partie cycle travaillait franchement très bien. Elle est souple sur les bosses en vous ménageant comme une vrai routière, et en conduite soutenue elle ne vous prendra pourtant pas en défaut : pas trop de pompage, une excellente stabilité sur l'angle et ce, quel que soit le revêtement. L'ensemble travail vraiment très bien et inspire confiance : les changement d'angles rapides passent sans soucis.

La position est un peu gênante en conduite sport, ce que je je pressentait dès le début. Néanmoins, la position à l'entrejambe vous permettra quand même de placer un bon déhanché instinctif vous permettant d'emmener la moto au point de corde comme vous le voulez.

Comme tout bon roadster qui se respecte la protection contre le vent est inexistante, et il faudra penser à investir dans un saute vent pour les longs trajets autoroutiers.

Le freinage est enfin irréprochable : On les empoigne au dernier moment pour notre plus grand bonheur et la moto se stoppe avec une vigueur rare dans la catégorie. Le manque de punch du moteur en sortie de virage se compense ici par un freinage tardif du plus bel effet. Attention seulement les jours de pluie ou le blocage de roue ne doit pas être loin !!

Conclusion

Mais où est passée l'âme du fazer ? Ce premier vrai roadster méchant qui avait comblé plus d'un motard à sa sortie grâce à un moteur démonstratif, une partie cycle irréprochable et un freinage hors normes.

Aujourd'hui il ne reste plus à la FZ6 qu'une plastique charmeuse, une partie cycle impeccable en toute circonstance et un freinage irréprochable. C'est déjà pas mal me direz vous, mais c'est bel et bien l'âme de cette machine qui a disparu : son moteur.

Le roadster exclusif et violent du départ laisse place à une machine bien plus polyvalente qui à sans doute conduit d'une façon ou d'une autre au succès de la moto et à la diversité de ses pilotes

Affichée à 6900 euros, et bénéficiant très souvent de promotions, Le FZ6 reste dans le coup et pourra compter sur ses nombreuses versions (78 cv en N ou Fazer, S2 en N ou Fazer) pour continuer d'attirer les foules, mais il serait bon que Yamaha se remette à la page et refasse sortir le coté méchant de sa moto populaire !

Les plus

+ Partie cycle
+ Freinage
+ Finition soignée

Les moins

- Moteur peu démonstratif
- La plus vieille de sa catégorie

Annexe

Ci joint, une photo du compteur et de l'espace disponible sous la selle

(Cliquez sur les photos pour les agrandir si besoin)





Fiche technique

http://www.yamaha-motor.fr/produits/motos/roadsters/yamaha-fz6-s2.jsp?view=techspecs

Prochainement

A priori il semblerait que Ducati organise des portes ouvertes à partir du 15 mai à l'occasion du lancement de la nouvelle 696 Monster. Je compte bien aller y faire un tour pour tenter de l'essayer et l'inclure à ce grand comparatif des roadster mid size que j'ai entrepris.

Du coup je pense que je ne publierait mon comparatif que d'ici une semaine pour être sur d'inclure, ou non, la nouvelle Ducati.

Merci à tous de m'avoir lu une nouvelle fois.

A bientôt.

Bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moto.forum-2007.com/index.htm
 
CR Yamaha FZ6 S2 par Diamond_Walbrow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Service Client YAMAHA
» présentation de la yamaha YZF-R125
» Achat Yamaha 125 XT 1983
» Compatibilité des pièces entre millésimes / autres yamaha
» Pièces 250 XT disponibles chez Yamaha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Site des passionnés de Motos :: La moto en générale :: Et si vous changez de moto ?-
Sauter vers: